Si vous avez des difficultés pour voir ce message correctement, cliquez ici.

27 mars 2012 – N°4

Route sécurisée, vies sauvées, newsletter de SOLOSAR

Rapport ERF

« Sécurité routière : les dispositifs de retenue, une solution souple et économique »

Principales recommandations :

  • équipement des réseaux secondaires de barrières de sécurité : 
    • 56 % des accidents en Europe
    • 85 % en France
  • mise à niveau des obligations obligatoires minimum sur autoroute
  • remplacement graduel des anciens équipements non conformes à la norme EN 1317
  • protections motards efficaces (EN 1317-8)

Téléchargez le rapport de l'ERF
(en anglais) :

Téléchargez le Rapport

 

Téléchargez le Rapport

SOLOSAR est à
INTERTRAFFIC 2012
HALL 1 stand 01.322

du 27 au 30 mars

 

Equipements de la route : pourquoi les économies d’équipement routier coûtent cher ?

Christophe Nicodème est Directeur Général du syndicat européen des équipement de la route (ERF) à Bruxelles, qui vient de publier un rapport sur le rôle essentiel des infrastructures pour la sécurité routière. Il présente des cas concrets d’investissements vus sous l’angle des économies générées globalement.

Pourquoi faut-il privilégier les équipements ?

Dans tous les pays, les statistiques montrent que c’est sur le réseau secondaire que se produit la majorité des accidents, et la France ne fait pas exception. Notre rapport montre que l'investissement dans l’équipement du réseau est un facteur d’amélioration de la sécurité et d'économies au final.

Dépenser plus pour économiser plus ?

Oui, car on néglige souvent les coûts collatéraux (hospitalisation, immobilisation du trafic), pour ne retenir que le coût de l’équipement ! 

Exemple, l’installation de barrières d’accotement sur une route secondaire dans l’Est de l’Allemagne a été chiffrée sur 10 ans : réduction des accidents avec blessés de 91 %, et coût par accident divisé par 8 !

Où faut-il porter les efforts ?

Les axes routiers secondaires hors RN et autoroutes génèrent en France 85 % des accidents pour 66 % du trafic (ONISR). Se limiter à la remise en état à la sortie de l’hiver et faire des coupes dans les nouvelles infrastructures serait choisir une politique inverse à celle qui vise à réduire la mortalité. Les économies sur ces postes pourraient se révéler des illusions coûteuses.

Un exemple de réduction des accidents avec blessés de 91 % et coût par accident divisé par 8 !

Installation de barrières d’accotement dans l’Est de l’Allemagne

Plus d'infos

solosteel   solonature   solowood   soloworks
Solosteel Solonature Solowood Soloworks
Glissières de sécurité et accessoires Confort et aménagement urbain Glissières de sécurité bois-métal Séparateurs de voies en chantier

Groupe Heintzmann SOLOSAR "Pour nous, votre projet est unique."

Pour ne plus recevoir d'email de notre part, cliquez ici pour vous désinscrire.